11 août 2007

Au secours !


J'étais tranquille j'étais peinard, accoudé au siège de mon Corail de première classe retour du Limousin, j'arrive dans l'appart', trop petit, comme à chaque retour de vacances dans une grande maison.
Je me prépare une omelette au basilic (petits oignons frais) accompagné d'un graves 2004 à 12 euros — j'ai pas fait les courses. J'allume la télé pour les infos, machinalement (plus au courant depuis huit jours) et là,
Et là,…
Et là, l'horreur absolue.
J'avais mis TF2, enfin le service public, quoi, espérant échapper au chiens écrasés.
Les titres :
Rencontre "informelle" Bush-Sarkozy. CÉCILIA S'EST DÉCOMMANDÉE POUR CAUSE D'ANGINE BLANCHE. J'ai failli faire éclater mes trois œufs sur la tomette :
CÉCILIA S'EST DÉCOMMANDÉE. Premier titre du journal du soir. Je révise ma constitution : alors on a changé de régime ? V'là qu'on aurait une reine et qu'on m'avait rien dit ?
Envoyé spécial en direct, évidemment : CÉCILIA N'ÉTAIT PAS LÀ. Cécilia aurait-elle une angine blanche AVEC BUBONS ou un simple montée de température ordinaire ? En réalité, au cours d'un PIQUE-NIQUE AVEC HAMBURGERS, Cécilia aurait chopé une saloperie et ses lardons aussi. Si la frite eût été plus longue, sans doute, la face du monde en eût été changée.
Voilà ce qu'un 11 zou du XXIe siècle la télévision française sous les traits angéliques de la présentatrice Françoise Laborde (qui est si heureuse depuis ses 50 ans) nous propose.
Enquête. Micro-trottoir pitoyable et franco-centré : "Je suis désolée, confie la micro-trotteuse américaine, j'ai oublié le nom de votre président".
Je m'en fous, que je me dis, je ne me contente pas des infos des grands médias et je suis tout à fait capable d'aller chercher les vraies nouvelles, celles du monde, et les analyses pointues sur les extraordinaires avancées que nous propose Notr' Président question fiscalité ou justice. Mais le pékin qu' a pas le temps et pour qui la tévé est LE SEUL lien avec l'info ?
Mais jusqu'où va aller cet abrutissement généralisé ?
Parce que ça continue : on a droit à la consternante "enquête d'opinion" du JDD, les Français et la politique de Sarko… Ah oui ? Sur la base de quel débat ? Que sait-on vraiment de l'efficacité de la "peine plancher" (d'ailleurs amendée par la latitude qu'aurait le juge de ne pas toujours l'appliquer), par exemple ?
Guignols ! Guignols ! Je retourne en vacances !
Je vous en passe et des meilleures : chute d'un enfant du 4e étage, disparition d'une fillette (pour info, il y a 34 000 fugues par an rien qu'en France et entre 6 700 et 8 000 "disparitions inquiétantes" selon la nomenclature du Ministère de l'intérieur)… Pourquoi soudain cette Maddie Mc Cann apparaît-elle en une ? Parce que le papa a rencontré le Papa (celui de Roma) ?
Afghanistan : trois secondes.
Et enfin un scoop : "La Vierge est apparue à Bernadette Soubiroux il y a 150 ans", dixit le journaleux de service. Pas de précautions oratoires, non non, elle est apparue, voilà. La Vierge. "Vous qui avez conçu sans pécher, faites que je puisse pécher sans concevoir", disait une débutante dans les années soixante, avant la pilule.

Retour aux années De Gaulle et Pompidou, avec reportages complaisants sur le Chef qui rencontre les grands de ce monde. Et qui a dragué du côté des cathos dans un livre déjà oublié. Tout cela est fort réjouissant. NON ?

Faites quelque chose ! Faites quelque chose, mes amis !
Ecrivez-moi avant que je retourne dépité au cul des limousines.

Ce matin, trois moutons empêchaient mon superbe Train-Express-Régional d'avancer. C'était d'ailleurs délicieusement drôle. Je vais écrire à TF2, ils vont sûrement en faire la une.

Au fait : le concours de contrepet est toujours valable. Certains hésitent au prétexte que j'les aurais déjà tous faits. C'est même pas vrai !

Bonne fin de vacances, je vous aime.

5 commentaires:

  1. ...très sympa ta photo depuis le train. Je t'enverrai la même, mais derrière le hublot de mon avion lors de mon prochain vol... Vais essayer de choper le soleil, apparemment il ne survit plus qu'à 33 000 ft! Ah, et une remarque: tu oublies de mentionner la probable séparation de Brad et Angelina! Quelle horreur!!

    RépondreSupprimer
  2. Quelle drôle d'idée d'allumer sa télé de retour de congé sans même avoir pris la précaution de finir ta bouteille de Bordeaux avant ? Ou de couper le son. Mais est-ce qu’altérer son état de conscience pour échapper à la « réalité » du journal télé est vraiment la solution ? Peut-être… Peut-être que le sourire de Mme Laborde se serait transformé avec grâce en évocation troublante du souvenir ému de celui (de sourire) des Limousines (les vaches) approchées quelques jours plus tôt ? Peut-être que Cecilia serait devenu le prénom de l’une d’entre elles (mais si, souviens-toi, celle à la robe rousse si douce et soyeuse et au regard si tendre qui nous fait tant aimé le rumsteck). Peut-être.

    Dés lors, est-ce que la réalité de notre perception sera plus pervertie que celle de ceux qui font les images du petit écran ? « Quelle réalité, papa ? » titrait une bande-dessinée[1]. Je te pose la question.

    Julien

    [1] Le vagabond des Limbes, Dargaud Editions. Textes de Godard, dessins de Ribera

    RépondreSupprimer
  3. Premièrement, je n'ai pas pu terminer mon bordeaux.
    Atterré mais pas si altéré que ça.
    Deuxièment je me fais du mal, je le sais bien, en allumant l'étrange lucarne après congé.
    Tiercement, comme disait Shopenauer (ou Wikipédia, je ne suis plus sûr) :
    Le monde est ma représentation.
    Dont acte. Vive les limousines.

    RépondreSupprimer
  4. une angine, ça contamine...

    RépondreSupprimer
  5. par hasard
    je tombe "sans me faire mal" //la langue française nous joue toujours des tours // sur l'intitulé de ton blog
    "la mie des veaux"
    amie moi aussi
    amie des vaches
    complice de leur silence
    sur le net, je cherchais des "boeufs écorchés" et j'ai pris un ivirage
    je suis en train de créer "Coeurs de Vaches" spectacle de théâtre qui sera joué du 7 mars au 6 avril au théâtre de la tempête à Paris
    voila
    je suis metteur en scène et comédienne
    j'ai bien aimé la photo portrait et les autres photos (il y a un veau aussi )
    j'adore soutine, rembrandt, bacon et giacometti
    bon vent
    marido

    RépondreSupprimer

A vous de jouer !